Le Siepel exploite deux captages

Captage Azieu

Une zone de captage, propriété du SIEPEL est implantée sur la commune de Genas au lieu dit «Azieu». Celle-ci a été aménagée afin d’assurer un secours en cas de défaillance de la ressource principale de Balan.

Elle est constituée de deux puits et permettrait de fournir 5 600 m3/jour, mais n’est utilisée qu’en secours car elle est de moins bonne qualité que l’eau pompée à Balan. Elle représente moins de 2,5 % de la production globale du syndicat (pour l’année 2019).

Image
Image

Captage de Balan

Le Syndicat Intercommunal d’Eau Potable de l’Est Lyonnais (SIEPEL) est principalement alimenté en eau à partir des trois puits de captages situés en nappe alluviale du Rhône, sur la commune de Balan dans le département de l’Ain. Cette source peut fournir jusqu’à 16 000 m3/jour.

Image
Image

La protection des captages

L’eau potable est produite à partir de ressources naturelles qu’il convient de protéger afin d’éviter la mise en place de traitements complexes et coûteux.

Chaque captage possède une « aire d’alimentation » qui désigne les terrains sur lesquels l’eau qui s’infiltre ou ruisselle alimente le captage. C’est dans cette zone qu’il faut prioritairement protéger la ressource contre les pollutions diffuses.

Les procédures de déclaration d’utilité publique (DUP) instituant les périmètres de protection de captage (PPC) ont été rendues obligatoires autour de l’ensemble des points de captage publics d’eau destinée à la consommation humaine.

Ces périmètres de protection ont été mis en œuvre autour des captages du SIEPEL. Ils constituent l’outil privilégié pour prévenir et diminuer toute cause de pollution susceptible d’altérer la qualité des eaux prélevées.

Image

Le traitement

L’eau pompée est de très bonne qualité et ne nécessite qu’une chloration. Les quantités de chlore injectées sont minimes, équivalentes à une goutte pour 1 000 litres d’eau). Elle permet de protéger l’eau contre le développement de bactéries lors de son transport et de sa distribution jusqu’aux robinets des usagers.

Projet d’interconnexion

L’objectif du SIEPEL est de garantir à la population actuelle et future une alimentation en eau en quantité et qualité suffisante. Les captages du SIEPEL sont alimentés par la nappe d’accompagnement du Rhône. De son côté, la Communauté de Communes du Canton de Montluel (3CM) puise son eau dans une nappe arrivant par le nord.

Une interconnexion entre les réseaux du SIEPEL et de la 3CM permettrait de continuer à alimenter les clients du SIEPEL en cas de pollution du Rhône et inversement à alimenter les clients de la 3CM en cas de pollution de la nappe provenant du nord.